Petite histoire de thé....en Inde

2nd producteur mondial avec plus de 900 000 tonnes/an, le thé a été introduit par les Anglais au XIXè siècle pour s’affranchir du monopole de production chinois. La première zone implantée fut la région montagneuse environnant la ville de Darjeeling perchée sur les contreforts himalayens dans les années 1850.

 

Puis ce fut le développement de la théiculture dans la plaine d’Assam où fut trouvé et domestiqué un théier sauvage cousin germain du théier chinois, le Camellia sinensis sinensis, importé par les Anglais. Il fut nommé Camellia sinensis assamica. Ce dernier a des feuilles plus grandes que la variété chinoise et il s’épanouit mieux en plaine alors que le Camélia de Chine se plait en altitude.

Enfin, à la fin du XIXè siècle, les Britanniques implantèrent des théiers dans la région montagneuse de la pointe sud de l’Inde, notamment dans le célèbre massif des Nilgiri. Nilgiri signifie "montagne bleue". D'aucuns disent que c’est à cause de la brume enveloppant les montagnes lui conférant des reflets bleus.

D'où vient notre thé ?

Nous proposons notamment le thé Jardins de Darjeeling, un bel assemblage de différents tea estates de Darjeeling. Le Tea Board of India se bat depuis des années pour défendre la production de cette région. En 1983, il a créé un logo pour défendre et revendiquer l’origine et l’appellation Darjeeling.

Un dossier a été présenté à l’Union Européenne pour entamer un processus de reconnaissance de cette région comme IGP (Indication Géographique Protégée). Depuis le 20 octobre 2011, Darjeeling a été reconnue IGP*.

87 jardins peuvent revendiquer l’IGP, situés entre 600 et 2250m d’altitude dans les montagnes environnant la ville de Darjeeling. Cette appellation ne s’applique qu’au thé noir même si dans cette région d’autres couleurs de thé sont produites dans des proportions très faibles par rapport au thé noir. Chaque plant de théier Darjeeling ne doit pas produire plus de 100 g de thé manufacturé par an, soit une production annuelle totale de 9 à 10 millions de kg, sachant que la production annuelle mondiale de thé est de plus de 3,8 millions de tonnes.

*Qu’est-ce qu’une IGP ?
"Le nom d'une région, d'un lieu déterminé ou, dans des cas exceptionnels, d'un pays, qui sert à désigner un produit agricole ou une denrée alimentaire :

  • originaire de cette région, de ce lieu déterminé ou de ce pays, et
  • dont une qualité déterminée, la réputation ou d'autres caractéristiques peuvent être attribuées à cette origine géographique, et
  • dont la production et/ou la transformation et/ou l'élaboration ont lieu dans l'aire géographique délimitée".

(extrait du règlement de l’Union Européenne règlement CE n°510/2006)